L'engagement de l'apprenant en pratique… par Elodie Primo
Elodie Primo Amado
ceo
mos - mindonsite
plus de renseignements sur
mos - mindonsite
Élodie Primo, Directrice générale de MOS-MindOnSite, traduit pratiquement l'importance que l'éditeur de plateforme LMS et de portails de formation métiers accorde à l'engagement de l'apprenant dans sa formation… Un avant-goût du webinaire qu'elle co-animera le 15 septembre avec Féfaur.

Pour MOS-MindOnSite, l'engagement de l'apprenant dans sa formation est loin d'être seulement théorique…

Élodie Primo : La rentabilité reste la préoccupation principale des entreprises. C’est un fait, les sociétés dont les collaborateurs sont les plus engagés dans leur travail affichent de bien meilleures performances que les autres. Avec le Digital Learning, l’apprenant est au cœur de sa formation. Sa démarche est facilitée par les technologies qui lui permettent d’accéder aux ressources dont il a besoin dans son travail quotidien, à tout moment de la journée et sur différents supports, et ce dans de multiples contextes.

Cette notion d'engagement n'est pas seulement théorique ; elle peut être pratiquement mesurée aux niveaux individuel et collectif. Je pense par exemple au taux de complétude des formations, même si cet indicateur semble en partie un peu dépassé à présent que les plateformes proposent de plus en plus de ressources en libre-service. Je pense aussi à l'importance que l’évaluation de l’efficacité des dispositifs a prise avec la Réforme de la formation professionnelle en France. Ce qu'on constate, c'est que les indicateurs principaux du niveau d’engagement sont tirés de différents types d’évaluation : un apprenant qui fait part de ses attentes avant une formation témoigne déjà d'une première forme d'engagement ; viennent ensuite les évaluations de la satisfaction et de l’implication des apprenants durant et après la formation, de manière à apprécier l’évolution de la situation. On mentionnera aussi les évaluations de connaissances et les certifications démontrant l’atteinte des objectifs de formation, la participation aux forums et blogs thématiques, a fortiori la co-construction des ressources formatives… Les indicateurs ne manquent pas ! Il appartient à chaque entreprise de retenir ceux qui font sens pour elle.

L'ergonomie et les services apportés par le portail de formaton jouent aussi un rôle majeur…

Élodie Primo : Comment pourrait-on décrire en quelques mots un portail engageant ? Je commencerai par une règle simple : penser ergonomie, réduire au maximum les fonctionnalités proposées et privilégier l’expérience utilisateur… Il faut se mettre à sa place, et se poser des questions simples dont la réponse n'est pas si évidente : de quoi a-t-il besoin ? comment va-t-il y accéder facilement ? Sans oublier que le portail va se décliner en portails au pluriel afin d'être en harmonie avec les thématiques de formation et l’univers de la marque ; en particulier chaque portail aura son propre univers graphique en accord avec celui de la société.

Quant au design qui est évidemment ici un concept clé, il va dépendre largement du public cible et des objectifs visés. Je prends l’exemple d’une école de musique : le portail des musiciens en herbe - plutôt axé sur la pratique et les exercices - va être architecturé et imagé différemment de celui des parents qui ont plutôt besoin d’être guidés pour accompagner leur enfant dans leur apprentissage !

Est-ce qu’un "bon design" suffit à l'engagement des apprenants ?

Élodie Primo : On réduit souvent à tort le design au graphisme et à l’ergonomie des ressources ou du portail, alors qu'il concerne tout autant la conception pédagogique du dispositif de formation. Du coup, on voit bien se dessiner les leviers à actionner dans le dispositif, qui tous concourrent à renforcer la boucle de l’engagement constituée de trois éléments : la motivation, l’action et le feedback. La motivation d'abord : c'est la raison qui va pousser le participant à s’intéresser à ce qui lui est proposé, des récompenses motivantes - par exemple les systèmes de points ou de badges - permettant de stimuler la progression. Pour ce qui est de l’action, il s’agit de ce qu’on souhaite faire réaliser par l’apprenant, ce qui lui sera utile dans ses missions quotidiennes. Enfin, le feedback, ou le retour fait au participant sur son activité, est essentiel et doit être bien réalisé : c’est grâce à lui que seront générées l’envie de s’améliorer et la motivation à continuer dans la formation.

Où peut-on voir ces portails "en action" ?

Élodie Primo : Nous leur ferons une large place dans le tout prochain webinaire - Comment renforcer l’engagement du salarié-apprenant - que nous co-animons avec Féfaur le 15 septembre à 11h, en montrant des exemples de portails de formation métiers émanant de différents secteurs d'activifé. L'inscription étant gratuite, les lecteurs d'e-learning Letter sont les bienvenus !

Pour s'incrire et recevoir le Livre Blanc : Comment renforcer l’engagement du salarié-apprenant.

 

twitter linkedin viadeo facebook