Apprenants Connectés : coeur de cible de Vodeclic
Xavier Sillon
président et co fondateur
vodeclic
Coeur de cible servi par l'approche Micro-Learning : il s'agit de répondre exactement, immédiatement aux besoins des Apprenants Connectés, en situation de travail ou non, par des modules de formation en ligne d'une durée de 5 minutes au plus… Ebouriffant !

La tendance est depuis des années à la diminution de la durée des formations… Une tendande durable ?

Xavier Sillon : À l’instar des entreprises, le monde aussi connaît sa mutation digitale. Personne n’échappe à cette révolution digitale, et son corollaire aux nouveaux usages et nouveaux comportements qu’elle induit : l’instantanéité et la dimension mondiale de l’information, les possibilités multiples de mises en contact et de collaboration, l’accès à des millions de services en ligne… ont drastiquement fait évoluer nos comportements, autant dans notre vie personnelle que professionnelle, dont les frontières se sont effacées. 

Nous voyons apparaître ce que nous appelons chez Vodeclic des Apprenants Connectés : une personne stressée, versatile, impatiente, surchargée, mobile… et connectée. Les conséquences sur leur comportement est à prendre en considération pour la formation : elles ont moins de temps pour faire leur travail et pour apprendre, leur capacité de concentration diminue, leur attention se fait volatile… Pour répondre aux nouvelles attentes des Apprenants Connectés, le digital learning sait s’ajuster en étant accessible en juste-à-temps, flexible (quand je veux, où je veux, ce que je veux), facile d’accès… et proposant un format court appuyé sur le concept du Micro-Learning. 

Des modules de plus en plus courts, parfois de quelques minutes, est-ce que c’est vraiment de la formation ?

Xavier Sillon : Le Micro-Learning est un concept de formation en ligne, qui s’appuie sur une démarche de performance pédagogique, fondée sur des modules vidéo courts de 5 minutes au plus. Ce format court répond en cela aux contraintes des Apprenants Connectés surchargés qui ont peu de temps à consacrer à leur formation. Ce format court permet de travailler et d’apprendre en même temps, en exploitant au mieux la capacité de concentration de l’apprenant. Il s’accordera facilement 5 minutes dans son planning de travail plutôt qu’une heure ou une demi-journée en présentiel. 

Les DRH et Responsables Formation peuvent parfois rester perplexes et s’interroger sur la pertinence des formats courts. Et pourtant, le Micro-Learning ne se limite pas au format court. Il se caractérise par d’autres attributs essentiels qui en décuplent la performance : « en ligne » pour l’accès instantané sans perdre du temps ; « autonome » pour répondre à un besoin spécifique sans avoir à suivre l’intégralité du parcours de formation ; « granulaire » pour pouvoir personnaliser sa formation ; « en vidéo » car c’est le média le plus efficace pour transmettre l’information sur une durée courte, concentré pour aller à l’essentiel et « mis à jour » pour maintenir les compétences digitales des Apprenants Connectés. L’ensemble de ces composantes définit le Micro-Learning, qui font de ce concept, un outil efficace pour convaincre les Apprenants Connectés à se former.

Ces Micro-Learning sont-ils une expression des fameux grains de formation, censés permettre à terme la création de formation sur mesure, voire individualisée, à coût réduit ?

Xavier Sillon : Avec le Micro-Learning, l’Apprennent Connecté est libre de consulter les modules dont il a besoin, où et quand il en a besoin.

Nous remarquons deux usages de notre solution de Digital Learning : les salariés qui recherchent une réponse immédiate à une question qu’ils se posent à un instant T dans l’utilisation d’une application, sans faire appel à leur collègue ou au service Helpdesk de l’entreprise; et les Responsables Formation qui peuvent exploiter la granularité du Micro-Learning pour construire un parcours personnalisé pour chaque apprenant pour lui apporter une réponse spécifique, en ligne avec ses besoins.

En quoi le Micro-Learning permet-il la transformation digitale des RH ?

Xavier Sillon : Le Micro-Learning permet d’augmenter l’implication des salariés, d’optimiser le temps de formation pour former les salariés plus rapidement et de manière personnalisée et développer l’autonomie des salariés. Il permet également de proposer des outils de reporting précis et performant pour le suivi détaillé de la formation des apprenants, autant sur le plan global qu’au cas par cas. Le Micro-Learning permet avant tout de faciliter l’accès de tous les salariés à la formation, de répondre aux réels besoins des Apprenants Connectés, et travailler et d’apprendre en même temps et de renforcer l’efficacité de la formation. La transformation digitale des entreprises passe par la transformation digitale des RH pour garantir un ROI qualitatif et quantitatif sur leurs budgets de formation.

Je terminerai par une citation de Marshall McLuhan (1964) : « The medium is the message » autrement dit la nature du média (canal de transmission d’un message ou d’une formation) compte autant que le contenu de la formation !

twitter linkedin viadeo facebook