MOS Chorus : plateforme LMS prisée des réseaux de distribution
Elodie Primo Amado
ceo
mos - mindonsite
plus de renseignements sur
mos - mindonsite
La plateforme LMS de MOS - MindOnSite, un leader européen, a réussi une forte percée chez les grandes entreprises et les PME à réseau, en particulier dans le domaine de la formation des forces des ventes. Les raisons du succès par Elodie Primo, CEO.

Pour quelles raisons le e-learning est-il aussi souvent utilisé, et avec succès, dans la formation des réseaux commerciaux ?

Elodie Primo : Parce que la formation des forces de ventes constitue un défi majeur pour les ressources humaines, les responsables de formation et les managers, et que le e-learning y répond particulièrement bien ! Les entreprises mettent régulièrement sur le marché des nouveaux produits. Alors que de nouveaux employés ou revendeurs arrivent en permanence, elles sont toujours à la recherche de la meilleure façon de former le personnel de vente rapidement et efficacement. Le délai de mise sur le marché ou time-to-market est crucial. Difficile aussi de trouver du temps et un lieu pour rassembler des collaborateurs souvent en déplacement !

Le eLearning comporte des avantages comme la flexibilité de se former juste à temps et sur ce qu’il faut. S’il est bien conçu, il favorise les interactions. Des ressources scénarisées vont améliorer les capacités à prendre des décisions dans les tâches quotidiennes et les situations clients. Le eLearning fournit aussi des informations aux employés plus rapidement, et même en temps réel si nécessaire. Toutes les ressources sont sauvegardées dans des fichiers comme des podcasts, des documents, des présentations, etc. La cohérence, la qualité et la portabilité du contenu font aussi la différence à l'échelle mondiale.

Quel est le « bon profil » d’une solution digitale dédiée à la formation des réseaux commerciaux ?

Elodie Primo : Pour un taux de réussite élevé, la plateforme web doit être puissante, rapide et interactive, et s’intègrer aux autres applications de l’entreprise comme les annuaires, le CRM, l’ERP. Elle doit faciliter le multi-support dans un environnement hétérogène, par sa compatibilité avec les grands navigateurs du marché.

Dans le contexte du Mobile Learning où les collaborateurs en déplacement n’ont pas toujours de connexion Internet, des applications en mode déconnecté offrent une expérience d’apprentissage confortable sur le terrain, tout en garantissant la synchronisation des données avec le LMS.

Lors de déploiements internationaux, la compartimentation par site offre une administration décentralisée qui, tout en bénéficiant d’activités de formation en groupes, laisse la place à l’autonomie et la créativité locale. Par exemple, les contenus de formation peuvent être mis à disposition en anglais par la centrale pour une localisation dans les pays (traduction et adaptation). Inversement, la centrale peut récupérer des contenus locaux pour les mettre à disposition de la communauté. Un outil de création de contenu intégré, disponible en mode connecté et déconnecté, avec des fonctionnalités puissantes d’export des contenus pour la traduction, constitue un gain de temps et d’argent.

Du coup un LMS multi-site peut faire toute la différence en permettant aussi d’ouvrir des portails dédiés à des actions de formation (lancement de produit...) ou des populations d’apprenants spécifiques.

Dans la mesure où la formation des réseaux commerciaux s’appuiera de plus en plus sur le Mobile Learning, est-il possible de jouer aujourd’hui les contenus de formation sur n’importe quel terminal ?

Elodie Primo : Le design des portails utilisateurs (personnalisation graphique et services) véhicule l’essence de la marque (brand). Alors que les interfaces sont adaptables aux différents types de supports, certains contenus (en flash par exemple) ne peuvent être joués sur les terminaux mobiles. La plateforme LMS MOS Chorus permet de filtrer les contenus en fonction du terminal. Certaines ressources ne sont pas conçues pour une expérience mobile et une version mobile est proposée. Nous avons développé un mécanisme permettant de consolider les remontées des différentes ressources, car au final il ne s’agit que d’une seule activité de formation.

Les portails de formation aujourd’hui générés par une plateforme LMS comme MOS - MindOnSite permettent-ils d’évaluer les compétences acquises par les forces de vente ?

Elodie Primo : L’éditeur de contenu de MOS Chorus génère tout type d’évaluation - de la satisfaction aux connaissances. Souvent, le référentiel de compétences est associé à des formations et des questionnaires. Les compétences sont validées soit automatiquement, soit par le manager qui bénéficie d’une interface pour ce faire. Pour croiser les résultats de formation avec les résultats commerciaux, les informations liées aux résultats sont généralement disponibles dans des tableaux de bord en format exploitable tel qu’Excel, qui permet de mettre en place des tableaux croisés dynamiques. Le LMS restitue de manière précise des indicateurs tels que la progression, les résultats des quiz, les interactions de l’apprenant avec les ressources pédagogiques et/ou les activités de formation.

La gamification permet de symboliser l’acquisition de compétences, par l’affichage de “badges” qui représentent les différentes réussites de l’apprenant et ses récompenses.

Quelle est l’actualité de MOS - MindOnSite ?

Elodie Primo : La version 041 de MOS Chorus sort en avril avec une refonte graphique du back-office pour une meilleure expérience utilisateur ainsi qu’un nouveau calendrier pour les sessions virtuelles (présentiel, classe virtuelle et coaching avec la sélection de time zone lors de la création d’un groupe).

A la fin du 2ème trimestre, c’est notre centre de ressources MOS Center qui se dévoilera avec un nouveau look and feel et une nouvelle iconothèque pour la médiatisation des contenus. Il est complété par un portail service client unique et multicanal.

Nous vous donnons rendez-vous le 14 avril prochain pour notre webinaire « Comment renforcer l’engagement du salarié-apprenant » co-animé par Michel Diaz, Directeur associé Féfaur, et Elodie Primo, CEO de MOS – MindOnSite. - Pour vous inscrire

twitter linkedin viadeo facebook