Amar Dhaliwal : hypothèses de Saba, dans le champ du Digital Learning
Amar Dhaliwal
chief evangelist
saba
On le sait : le marché de la formation est largement orienté par le Digital Learning, qui est lui-même orienté par l'offre… Parole offerte à Amar Dhaliwal, Chief Evangelist de Saba (Ambassadeur de l'offre), un leader mondial des solutions intégrées de gestion de la formation et des talents…

Comment les attentes des entreprises et des salariés ont-elles évolué vis-à-vis de la  formation en ligne ?

Amar Dhaliwal : La bonne nouvelle, c'est que les attentes des entreprises et des individus en matière de formation ont évolué de la même manière ! Cependant, et c'est là une mauvaise nouvelle, elles ne sont pas pour autant alignées. Tout d'abord, entreprises et individus s'accordent sur un point : l'approche de la formation en ligne telle que nous la concevions il y a cinq ans n'est pas suffisamment globale. Honnêtement, en ce qui concerne l'accès numérique au contenu éducatif, nous nous contentons pour l'instant du minimum.  
Cependant, nous constatons que les entreprises ont conscience de la valeur ajoutée d'une stratégie alliant formation formelle (imposée par l'entreprise ou dans le cadre d'une certification) et informelle (via les réseaux sociaux). Elles ont simplement du mal à déterminer comment combiner les deux.

Dans le même temps, les personnes les plus entreprenantes n'hésitent pas à se lancer et se servent de tous les types de contenus et de toutes les relations à leur disposition (réseaux sociaux, sources externes comme les conférences TED ou même MOOC proposés gratuitement par les universités et les entreprises). Il y a pourtant un problème : ces personnes qui se forment de manière autonome sont également les plus susceptibles de quitter votre entreprise, si vous ne faites rien pour les retenir. Enfin notons qu'en parallèle, la quantité de contenus disponibles est aussi source de difficultés. Selon Deloitte, près de 63 % des employés sont ainsi dépassés et incapables de déterminer ce qui est le plus important pour eux.

Pour soutenir la formation et le perfectionnement, Saba s'appuie sur une approche adaptative. La formation est ainsi au cœur de notre offre unifiée de gestion des talents, qui permet à chaque membre d'une équipe de bénéficier de l'environnement, du contenu et des relations dont il a besoin pour réussir sa vie professionnelle. Comme Saba Cloud repose sur l'apprentissage automatique, le système identifie de mieux en mieux ce qui est le plus utile à chaque personne, à chaque service et à l'entreprise dans son ensemble, au fur et à mesure que les employés l'utilisent.

Selon vous, quelles seront les principales tendances du Digital Learning dans les trois prochaines années ?

Amar Dhaliwal : En termes de technologie de formation, l'accent a été mis sur l'accessibilité et la facilité d'utilisation afin d'encourager le plus d'employés possible à utiliser ce type de ressource. Désormais, il faut transmettre l'information aux employés, plutôt que de les inciter à aller la chercher. C'est selon nous le principal changement à mettre en œuvre. Si la formation leur est proposée de manière adaptée (aussi bien en termes de volume que de contenu), ils pourront l'intégrer à leurs méthodes de travail et ne seront plus obligés d'arrêter ce qu'ils font pour s'y consacrer.

De ce point de vue, l'exploitation pertinente du Big Data est une opportunité formidable, mais nous pensons que les outils d'analyse présentent des lacunes. Comme je l'évoquais plus tôt, les meilleures solutions vont devoir s'adapter constamment, tout comme les individus et les entreprises qui devront être de plus en plus flexibles pour s'adapter à une économie souvent volatile. Selon nous, ce sont l'apprentissage automatique et les algorithmes sophistiqués, prenant en compte de manière globale la dynamique d'une entreprise, qui vont véritablement changer la donne.

Vers un portail de formation unifié ?

Amar Dhaliwal : La formation sera personnalisée. Il n'y aura plus une formation unique, même pour un type de poste donné. De même, le contenu de demain sera également différent et proposera des recommandations de relations, de messages à lire et de classes à suivre, aussi bien dans le cadre de l'entreprise qu'à l'extérieur.

Propos recueillis par Michel Diaz

twitter linkedin viadeo facebook